Formations 2017-02-22T22:52:05+00:00

Formations musicales

Depuis 1980, Jean-Francois Roger fut membre d’un grand nombre de formations de musiques nouvelles et de jazz

Dès 1985, on le retrouve avec Nyssa Musique (Grand prix du disque 85), puis remplaçant de François Verly sur le J.J. Rulhman Big Band, Calico Trio (Groupe lauréat du Concours national de jazz à la Défense. (Paris 89 & 92) Alborea Quartet de 1992 à 1994 ou encore Nika quartet. En 1994, il créé sa propre formation, le JFR Quartet à géométrie variable et joue dans les groupes suivants : Translave (Formation balkanique), Tolopolovo (groupe de musique bulgare), Al Wasan (Jordano-Breton, 2008 et 2009) ou encore au sein du Trio Jabadao…

Dans les années 80, il est très souvent musicien répétiteur avec Armand Amar et John Boswell, pour la Compagnie de danse de Peter GOSS et participe à plusieurs de ses créations (Centre Pompidou, Théâtre des Amandiers à Paris).

Il se produit également en Suisse au Théâtre National de Genève ainsi qu’en Italie lors du Vignale Festival. Sur Lyon, il jouera en trio avec le clarinettiste Bruno Sansalone et une très grande Dame de la chanson, Véronique PESTEL, qu’il affectionne beaucoup pour sa simplicité, sa fidélité en amitié, sa sensibilité et bien sûr pour son immense talent d’auteur et de musicienne. Tous deux se produiront dans le cadre de la création de ballet chorégraphique « Des jeunes gens », au sein de la Compagnie de Stanislas Wisniewsky dans les années 1990.

En 1997, le trio qui se produira à Paris dans la Salle de l’Olympia.

En France, au sein de plusieurs groupes de musique contemporaine

Avec Angélique Ionatos, à l’Olympia, au Théâtre de la Ville, aux Bouffes du Nord à Paris. Au New Morning (Nyssa group, Nika), au Musée d’art moderne, au Centre culturel Suisse (Alborea quartet), au Théâtre du Rond-Point, au théâtre de la Maroquinerie, à l’Onyx de Nantes, à l’Espace Andalousie, au Satellit Café (Translave), à l’espace Kiron (Valentina Vagliani), au Printemps de Bourges (Véronique Pestel), au Théâtre Sylvia Montfort (Anne Péko), au Théâtre de la Renaissance (Compagnie Peter Goss), au Théâtre de Montpellier lors du Festival Radio France, au Festival jazz de Berlin (Trio et quartet Calico), au Festival jazz dans les feuilles (JFR quartet, Andy Emler), au théâtre National de Cherbourg (Pedro Soler). En Bretagne, on le retrouve au Vannes Jazz Festival et au palais des Congrès de Perros-Guirrec, au Théâtre de Lannion, au Festival interceltique de Lorient (Trio Jabadao), au Festival des vieilles charrues (Topolovo Orchestra)…

À l’étranger :

À l’Auditorium de Berlin, au Théâtre Royal de Bruxelles, au Théâtre de Montreux en Suisse, au Théâtre National d’Athènes (Angélique Ionatos). À l’est de l’Europe, au Conservatoire de la ville de Tulchea, lors d’une tournée en Roumanie (Translave).

Un self-made-man évolutif

Liste (non exhaustive) de musiciennes et musiciens avec lesquels il a joué

Jean-Pierre Thirault, Néné, Paul Broutin, Marc Buronfosse, David Chevallier, Jean-Louis Matinier, Pedro Soler, Jean Bardy, Micha Passetchnik, Marian Iacob Maciùca, Vincent Guerin, Jacky Molard, Etienne Callac, Erik Marchand, Hélène Brunet, John Boswell, Arman Amar, Michel Précastelli, David Patrois, Solenn Lefeuvre, Andy Emler, Didier Malherbe, YvesTorchinsky, thierry Boulanger, Gheorghe Tudorache, Paul Davies… Sans oublier tous les autres !

Le destin le conduira en 2007 vers une aventure classique en musique baroque, grâce à l’Orchestre du Parlement de Strasbourg, sous la direction de Martin GESTER : les Œuvres de Marc Antoine Charpentier.

Performance avec l’Orchestre de Basse Normandie dans le cadre de la création « Mundus Imagineus » / R. Garcia- Fons. Direction : Dominique Debart (Coutances / Jazz festival 2006).

Théâtre, film, expositions picturales…

Œuvres du compositeur reliées à des évènements artistiques :

Dans le cadre de la Maison Européenne de la photographie, Jean-François Roger composera le générique de la vidéothèque des photographes de Paris en 1995. Il écrit aussi pour la Confession de Marie Vigilance de Irène Shavelzon en 1994 (Théâtre de l’An jeux).

Lectures musicales avec le Théâtre du chemin de ronde. Cabaret Péniche Spectacle à Rennes dirigé par Michel Jayat (2000 à 2005) et dans le cadre de la Bibliothèque Départementale (2006). En 2007, il compose une œuvre orchestrale enregistrée pour le spectacle historique son et lumière de la ville de Dol de Bretagne qui s’intitule : « Mémoires de Bretagne ». Mis en scène par François Gabriel, la musique « Rencontre » est produite et éditée sous un label indépendant. En 2008, il créé une musique originale intitulée « Laudes », pour l’exposition « LVMEN » à l’Orangerie du château de la Groirie (Sarthe). Exposants : ALAIN MARIE, Sculpteur et LOUIS-ROGER, Peintre.

Films Production Pierre Vive

Pour le cinéma, Jean-François Roger à composé également la musique des courts-métrages du réalisateur LOUIS-ROGER, Prix Jean VIGO 1969 du cinéma français : De Pierre et d’Eau (1992), Chantepierre (1993), Focales (1996) et Énergies rayonnantes de l’icône (1998).

Expériences Pédagogiques :

De 1980 à 1985, sous l’égide de l’Éducation Nationale, il se produit dans les établissements scolaires de Paris et de sa banlieue au sein du Duo Tabur Percussions, ainsi qu’à l’école de Musique de Pleurtuit depuis 2008.