Jean-François Roger
Rythmicien mélodiste

Batteur-percussionniste • Compositeur • Arrangeur, orchestrateur et interprète

Gourmandise d’un silence
Où ma bouche et mon oreille
Cueillent un audible fruit
Mûri dans la solitude.
Angèle Vannier

Né au début des années 70 dans le département de l’Ille-et-Vilaine, Jean-François Roger se forme très vite à la musique sous toutes ses formes ainsi qu’à l’art de l’improvisation qui le passionne.

Âgé d’à peine 20 ans, ce musicien touche-à-tout décroche le premier prix du Conservatoire de Paris en 1982 et le diplôme « sup-prépa » du Conservatoire départemental de Créteil l’année suivante. Pour parfaire sa formation de percussionniste, il suit les cours de Krishna Govinda et de son maître Hari Narain Sha qui lui transmet la tradition Rythmique de l’école de Pandit Kishan Maharaj. Il devient un virtuose au tablâ, instrument de percussion typique de l’Inde du Nord et développe ainsi, par sa polyvalence instrumentale, un langage musical très personnel (classique, jazz, ethnique, world…)jean-francois-tablas

Cette aisance particulière avec les instruments à percussion (tablâ, darbouka, le daf ou le bendir) et cet art de l’improvisation lui ont valu d’accompagner de nombreux artistes telles la chanteuse grecque Angélique Ionatos, Véronique Pestel ou encore Céline Caussimon.

Il s’illustre aussi dans divers groupes et formations musicales, couvrant la plupart des courants du jazz ou de la musique contemporaine. Des musiques balkaniques de Translave, en passant par Renaud Garcia-Fons, Topolovo Orchestra ou encore Pia Moustaki, il a aussi joué aux cotés du Jean-Jacques Ruhlmann Big Band ou dans Calico Trio, une formation jazz qui sortira lauréate du Concours national de jazz en 1992.

JFR Music

Une musique très métissée à la recherche d’un langage personnalisé tant au niveau du son, du phrasé, de la composition que de l’improvisation. Une musique sensitive, aux larges et vastes inventions orchestrales.